Le trio bordelais Keurspi ouvrait la soirée pour Hippocampe Fou le 26 janvier dernier au Camji. Nous avons rencontré Fabien, rappeur du groupe. 

Sound reporters : Avant de vous lancer dans le projet Keurspi,vous faisiez partie de plusieurs formations, pourquoi avoir choisi de vous consacrer à cette aventure ?

Keurpsi : Un rappeur venu du Sénégal, Simon, m’a fait entrer dans une communauté de rappeurs sénégalais venu pour leurs études à Bordeaux. On a monté un collectif, 99 projets. En 2010, le groupe a commencé à se disloquer et c’est à ce moment que je me suis lancé en solo.

Sound reporters :Vous avez été vainqueur des 5 prix « Bordeaux, mon tremplin Interquartier » et Finaliste des France ô Folies 2014, pour vous et votre entourage ça doit être une très grande fierté. Comment ces victoires ont-elles été accueillies ?

Keurpsi : Super bien ! On est très fiers car Bordeaux étant une ville plutôt « rock », gagner tous les prix en faisant du rap était un vrai défi !

Sound reporters : Un concert à la Maison d’arrêt de Niort est prévu prochainement, c’est une première pour vous ?

Keurpsi : Ce sera la 3ème fois que nous jouerons dans une prison.

Sound reporters : Est-ce que c’est une événement que vous appréhendez ? Pensez-vous préparer votre set de manière différente ?

Keurpsi : On fait en sorte de ne rien changer mais parfois l’ambiance peut être pesante. Il faut composer avec !

img_7484

Sound reporters: Ce soir vous faites la première partie de Hippocampe Fou et le 18 février celle de Georgio, aviez-vous déjà travaillé auparavant avec eux ?

Keurpsi : Non pas du tout, c’est une première !

Sound reporters : Préférez-vous performer dans des petites salles, des grandes salles ou  bien des festivals ?

Keurpsi : J’adore la proximité des petites salles !

Sound reporters : Votre dernier EP date de 2015, avez-vous le projet de sortir une album ?

Keurpsi : L’EP était le premier d’une trilogie et le 2ème est déjà prêt !

Sound reporters : Si vous deviez choisir parmi tous les artistes du monde un seul avec lequel vous aimeriez collaborer, qui choisiriez-vous ?

Keurpsi : Eminem !

Sound reporters : Quel son/bruit/musique illumine vos journées?

Keurpsi : Till i collapse d’Eminem

Interview réalisée par Charlotte, Margaux et Julian.
Photo : Enki

Publicités