Dans le cadre du festival Nouvelle(s) Scène(s), une soirée est proposée au Camji le 17 mars pour découvrir le groupe belge Dan San.

Sound Reporters : Si vous deviez choisir un artiste pour une future collaboration, qui choisiriez-vous ?

Dan San : Bien évidemment Patrick Watson qui est un excellent musicien canadien.

Sound Reporters : Quelles sont les conditions idéales d’inspiration et de création pour vous ?

Dan San : La Frette, qui est proche de Paris, c’est une maison isolée avec un intérieur très vintage ! On dirait qu’on est dans un autre monde, comme un endroit magique.

Sound Reporters : Si vous pouviez choisir de vous réincarner, que voudriez-vous être ?

Dan San : Sûrement un vélociraptor ou un truc qui vole, j’adore les animaux.

Sound Reporters : Quels sont vos projets futurs pour Dan San ?

Dan San : Il y a plusieurs projets, comme continuer la tournée, certainement commencer un nouveau disque. On y va doucement, le plus important c’est de composer un nouveau disque.

Sound Reporters : Quelle est la chanson qui vous caractérise le plus ?

Dan San : Sans hésiter la chanson de notre disque Nautilus qui est en deux parties !

Sound Reporters : Avez-vous réalisé un rêve d’enfant en devenant musicien ? Si non, quels étaient vos rêves d’enfants ?

Dan San : Nos rêves d’enfants étaient, pilote de chasse, pilote de rallye, pompier, musicien et même garde forestier !

Sound Reporters : Aimez-vous la vie d’artiste que vous menez ?

Dan San : Oui, sauf les nombreuses heures de route parfois…

Sound Reporters : Avez-vous un rituel avant d’entrer sur scène ?

Dan San : Oui, ça change à chaque tournée ! Comme le check, croisement de mains, un peu d’alcool dans un shooter…

Modèle part 2IMG_0187-dxo

Sound Reporters : Dans quel endroit ou quel pays aimeriez-vous nous emmener avec votre musique ?

Dan San : Partout où il y a des grands espaces, nous avons défendu notre disque au Canada ! Chez nous en Belgique il n’y a pas d’espace et ça nous manque!

Sound Reporters : Quelle est votre devise ?

Dan San : Une bière c’est bien, mais deux c’est mieux. Ou bien encore, jamais 12 sans 13 !

Sound Reporters : Quel son, bruit ou musique illumine votre journée ?

Dan San : C’est un peu différent pour chaque membre du groupe ! Il y en a qui aiment le son de la ville avec les voitures, les piétons, les klaxons ! Et il y en a qui aiment le bruit de la campagne, et donc le silence !

Modèle part 2IMG_0194-dxo

Interview réalisée par Tom, Charlotte, photos par Margaux et Lithana.

Publicités