Le samedi 13 mai, lors de la soirée Excès d’Rock, Les Tahoma, groupe éclectique allant du reggae au funk en passant par le rock et le jazz nous a fait passer un bon moment musical au Camji, ponctué de pointes d’humour. Nous avons échangé lors d’une interview avec ces gais-lurons ! 

Sound Reporters : En tant qu’artiste, qu’est-ce qui est le plus difficile selon vous ? Se lancer ? Percer ? Vivre de sa musique ?

Tahoma : Si on ne se donne pas les moyens c’est compliqué, si on se donne les moyens on peut tout faire. À partir du moment où il y a une vraie motivation, que ça nous tient vraiment à cœur, tout est possible !

Sound Reporters : En tant qu’artiste amateur, quel serait votre ultime objectif ? Vous professionnaliser ?

Tahoma : Se professionnaliser ça serait super cool ! Après, on se fait plaisir avant tout, mais c’est vrai que ça serait un objectif.

Sound Reporters : Quel est votre plus grand soutien dans votre entourage ?

Tahoma : Les potes et la famille. Nos parents nous aident beaucoup, c’est notre meilleur soutien !

Sound Reporters : Avez-vous rencontré, accompagné ou joué devant un artiste assez connu ? Si non, avec qui rêveriez-vous de collaborer ? 

Tahoma : Alors on a fait la première partie de Radio Kaizman , ça c’était pas mal ! On aimerait bien jouer avec Manu Chao !

Sound Reporters : À part vous-même, qui aimeriez-vous être ? 

Tahoma : On aimerait bien être des animaux qui gambadent dans l’herbe sans préoccupation, genre les animaux de la forêt dans South Park ! (rires) Non mais être soi c’est déjà pas mal… Sinon on aimerait tous être Camille en fait ! (membre du groupe)

Sound Reporters : Quelle chanson vous correspond le mieux ?

Tahoma : De notre groupe c’est « Prends la route », sinon « Les copains d’abord » c’est cool ! Ou le générique de Pokemon (rires)!

Sound Reporters : Quel son ou bruit illumine votre journée ?

Tahoma : Le cri du Tahoma : « bwé bwé » ! C’est un bruit qu’on fait pour débuter une de nos chansons.

Interview réalisée par Esteban, Alex. Photos: Marylou et Enki

Publicités